Bulletin

Le président IBK “Le futur du Mali en vaut la peine …”

L’occasion était bonne pour le président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Kéita qui, dans sa vision futuriste basée sur la jeunesse, a rappelé son plaidoyer constant en faveur du futur du Mali et du futur de l’Afrique.

Le chef de l’Etat, dans son intervention sur le panel face aux plus hautes autorités émiraties et de plus de 1000 personnalités venues du monde entier, a évoqué d’abord les enjeux fondamentaux du futur de l’Afrique et du Mali, en expliquant que la présence du Mali à Abu Dhabi n’est pas due hasard.

“Le Mali, mon pays, n’est pas ici par hasard. En venant ici également, c’est parce que notre pays a défrayé la chronique dans un passé récent. Le Mali n’était pas tout à fait un Etat, quand nous arrivions aux affaires en 2013. Le Mali n’était pas tout à fait un pays solide. Grâce à la solidarité internationale, à l’ensemble de la communauté internationale pour une fois unie tout entière autour d’un pays, nous avons réussi à stabiliser notre pays et à parvenir à un accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali, qui a permis de mettre fin à la belligérance qui existait entre le gouvernement du Mali et les groupes armés dans le Nord du Mali. De ce jour à aujourd’hui, nous avons obligation de faire en sorte que la communauté internationale n’ait pas à regretter de ne pas avoir massivement, aussi solidement soutenu le Mali”

 

Poursuivant son plaidoyer, Ibrahim Boubacar Kéita a évoqué les opportunités du secteur économique malien qui s’offrent aux investisseurs du monde entier pour favoriser le développement du Mali et démontrer que notre pays venu de très loin après la grave crise sécuritaire de 2012 est un pays qui avance sur un continent du futur et plein d’espoir.

Pourquoi ? Parce que nous avons un déficit d’énergie énorme bien que nous soyons aujourd’hui l’un des pays les plus ensoleillés du monde, nous avons besoin du soleil, bien que nous ayons deux grands fleuves qui pourraient nous aider dans notre potentiel d’hydro-électricité, le Niger, le Sénégal, 1700 km et 800 km, nous avons également un vent.”, a assuré IBK.

D’une visite à une autre à Abu Dhabi, le président de la République est optimiste avec de motivations réelles pour encourager les investisseurs à venir investir au Mali et en Afrique : “Je pense que l’optimisme est permis, pas un optimisme mièvre, béat, un optimisme réel et basé sur les faits. Quand on voit ce pays d’où il vient et comment il a pu en quelques années se hisser aujourd’hui, à la troisième positon de l’espace économique ouest-africain Uémoa en terme économique constant, en on ne peut qu’être optimiste par rapport à son devenir. Le Mali est un pays qui croit, un pays qui veut, un pays qui a la volonté d’être, un pays qui a la volonté qu’aujourd’hui soit en lien avec son passé que chacun connaît. “, a insisté le président Ibrahim Boubacar Kéïta.

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :