Bulletin

AFROBASKET MASCULIN U18 : LE MALI VALIDE SON TICKET POUR LES QUARTS

Les juniors maliens ont décroché leur billet, en battant l’Egypte sur le score sans appel de 93-47, dimanche lors de la troisième journée du tournoi

La sélection nationale junior continue son parcours sans faute. Après la Guinée et l’Ouganda, surclassés lors des deux premières journées, les Aiglons ont signé une troisième victoire de rang, en écrasant l’Egypte 93-47, dimanche au Palais des sports Salamatou Maïga. Le Mali prend, ainsi, la tête de la poule A et décroche, par la même occasion, son ticket pour les quarts de finale.
La confrontation avec les Pharaons juniors s’est disputée, en présence du ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé et de son homologue du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop, venus au Palais des sports pour encourager les Aiglons. On notait également la présence dans la salle du président de FIBA-Afrique, Hamane Niang, et du premier responsable de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Harouna B. Maïga.
Cette rencontre entre Maliens et Egyptiens était un grand test pour les deux sélections qui font partie des favorites de cette 19è édition de l’Afrobasket masculin, U18. Après la démonstration faite face à la Guinée (141-39) et à l’Ouganda (112-55), le public attendait une confirmation des protégés du sélectionneur El Hadj Dicko, contre les Egyptiens.
Les supporters voulaient une revanche face à la sélection égyptienne qui a privé les Aiglons du titre de champion d’Afrique en 2015 à Bamako. Aussi, les juniors maliens restaient sur trois revers en autant de confrontations avec l’Egypte à ce niveau de la compétition. La dernière défaite en date remonte au Championnat d’Afrique de 2016 à Kigali, lorsque l’Égypte s’était débarrassée du Mali en demi-finale 77-74.
Les Aiglons étaient donc animés d’une farouche volonté de prendre leur revanche et dès le coup d’envoi du référé central algérien, Sofiane Si Youcef ils prendront la direction des opérations. Ils remportent le premier quart temps 18-14, avant de porter le score à 47-26 à la mi-temps, soit 21 points d’écart.
Au retour des vestiaires, le technicien malien, El Hadji Dicko, lance les frères jumeaux, Fousseyni et Hassane Dramé dans le grand bain. La paire fonctionne si bien que le Mali inscrit 23 nouveaux points au troisième quart temps, contre seulement 7 pour les Pharaons juniors (70-33). Le dernier quart temps sera à l’image des trois premiers, le Mali maintient la pression sur les Egyptiens et termine en roue libre (93-47), soit 46 points de différence. Ainsi, le Mali conforte sa place de leader du groupe A et se qualifie pour les quarts de finale. Détail important, au moins six joueurs maliens ont terminé avec plus de 10 points. Il s’agit de Siriman Kanouté, Moubarraq Diabaté, Martin Diakité, Fousseyni Dramé, d’Oumar Ballo, d’Abdoul Karim Coulibaly et Hassane Dramé. Le Mali a aussi gagné la bataille des rebonds (68 contre 41) et des passes décisives (20 contre 11) et l’apport du banc (41 points) a été déterminant. Aujourd’hui à 19h, les Aiglons disputeront leur avant dernier match face à la Libye, avant de boucler la phase initiale contre la RD Congo, demain au Palais des sports.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :