Bulletin

LA SAPEC, une entreprise citoyenne : Rénovation du CSCOM de l’Hippodrome

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de la population ; la société SAPEC affiche son ambition d’entreprise citoyenne, en rénovant gracieusement les locaux du CSCOM de l’hippodrome à Bamako. Un geste qui réjouit le cœur des premiers responsables de la communauté.

C’est dans une ambiance conviviale que la délégation de la Sapec avec à sa tête M. Hachim Fadi a été reçu ce samedi 09 Avril dans l’enceinte du CSCOM par les responsables qui ont tenu à exprimer leur reconnaissance vis-à-vis de ce geste citoyen.
 
C’est avec une grande émotion que Monsieur Ousmane Diakite, Président du conseil d’administration, s’est dit honoré par ce dont de la SAPEC, et a tenu par sa voix à remercier cet acte qui vient à point nommé pour aider la population de l’hippodrome. Un acte qu’il a salué.
 
Hachim a à son tour exprimé sa joie de pouvoir participer au bien être des patients du CSCOM en créant un environnement propre et saint.
 
Selon lui, la SAPEC répondra toujours présente pour aider la population ; c’est en ce sens qu’elle améliore la qualité de ses produits pour satisfaire les besoins de ses consommateurs. Il a également précisé que « La SAPEC innove sa gamme avec de nouvelles peintures décoratives pour les intérieurs et les extérieurs et met à la disposition des peintres des outillages de qualité pour un résultat nettement meilleur».
 
Une présentation brève de l’organisation interne a été faite par Tahirou Diallo président du comité de gestion pour expliquer le fonctionnement de chaque département. A son tour la Responsable Marketing et Communication de la SAPEC à dit compter sur la participation de tout un chacun en tant qu’ambassadeur de la marque pour relayer l’information sur la bonne qualité des produits SAPEC.
 
Après la rencontre, une visite guidée a été effectuée par l’ensemble des personnes présentes avec en tête le Directeur Technique Monsieur Adama Traore.
 
Hachim a proposé pour maintenir les locaux en bon état, de les nettoyer au quotidien car la peinture restera intacte et ne se détériora pas.
 
Pour Monsieur Ousmane Diakité tout un chacun participera à l’entretien des lieux qui étaient au paravent dans un mauvais état. Il a souligné qu’un comité de gestion avait été créé pour l’entretien permanent des locaux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :