Bulletin

Mali : Décès du Colonel-Major Modibo Traoré : les derniers honneurs de la Nation lui ont été rendus

L’Armée de l’Air vient de perdre un de ses vaillants officiers. Il s’agit du Colonel-Major Modibo Traoré. C’est par suite d’une longue maladie qu’il s’est éteint ce dimanche 28 janvier 2018. Officier de la 10ème promotion de l’EMIA 80-82, il est aussi un des fruits de la coopération militaire entre notre pays et  l’ex-URSS. Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéna Coulibaly  lui a rendu au nom de la République un vibrant hommage.

20160710_234518_787041551

C’était le lundi 29 janvier sur la place d’armes de l’Armée de l’Air.

Cet officier dont l’absence marquera pendant longtemps les esprits, n’a pas tari d’éloges, pour certains témoins cet ingénieur de l’aéronautique a été un excellent collaborateur durant sa riche et brillante carrière. Socialement irréprochable, le Colonel-Major Traoré incarnait l’humilité. Observateur à l’ONU, notamment au Burundi, il a aussi fait des missions à la CEDEAO au compte de notre pays. Le Colonel-Major Traoré jusqu’à ce jour fatidique de dimanche 29 janvier servait en qualité d’inspecteur en chef de l’armée de l’air.

Ce chevalier de l’Ordre National du Mali a intégré très vite la nouvelle armée nationale après l’indépendance en 1979. Il a gravi tous les échelons par son courage et son patriotisme, du grade de 2èmeCl en 1979  jusqu’au grade du Colonel-Major en 2017. Dans sa brillante carrière le Colonel-Major Modibo Traoré a exercé  toutes les fonctions du haut commandement et occupé des hautes responsabilités dans l’administration.

Officier très sérieux et organisé, il a participé à de multiples commissions de travail et missions tant sur le plan national qu’international. Il a été également  Directeur des Etudes à l’Ecole des Sous-officier de Banankoro, et plusieurs fois, Directeur du Centre des Formations classiques de l’Armée de l’Air.  Son assiduité  lui a permis d’obtenir plusieurs diplômes et de faire des  stages en URSS et dans d’autres pays.

Selon le Colonel Mohamed I Dolo, Le regretté Colonel-Major  Traoré est  un exemple à suivre pour la nouvelle génération. ‘’ L’hommage rendu par le peuple est un témoignage sincère du devoir accompli. Conscient des limites humaines, il s’est investi toute sa vie dans la construction de son pays’’, a conclu le colonel Dolo.

Le colonel-major Modibo Traoré s’en est allé à 60 ans. Il repose désormais au cimetière d’Hamdallaye laissant derrière lui une veuve, six orphelins, des parents, amis et collaborateurs inconsolables.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :