Rappelons que ces dons, constitués de 9 tonnes de riz, 4 tonnes de lait, 6 tonnes de sucre et des bidons de 20 litres d’huile, ont été offerts au mois de septembre dernier à l’épouse du chef de l’Etat par Dubaï Port World des Emirats Arabes Unis. En remettant la totalité de cette donation à ces organisations, il s’agissait, pour l’épouse du chef de l’Etat, d’apposer son empreinte aux activités du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Ainsi, parmi les associations et structures bénéficiaires de cet appui, on peut citer, entre autres, la Direction du service social des armées, les pouponnières I et II de Bamako, le village Sos de Sanankoroba, le Centre Nelson Mandela, l’Apdf, l’Association des femmes engagées de Kati, l’Union malienne des aveugles, l’Amaldeme, l’Orphelinat Niaber…

“Ce n’est pas seulement durant le mois de solidarité que la Première dame nous assiste, elle est à nos côtés tous les jours, à travers son Ong Agir. C’est pourquoi nous ne cesserons de la remercier pour ces différents gestes de solidarité” a témoigné le lieutenant Moriba Doumbia, coordinateur des associations de veuves de militaires et paramilitaires.

A l’image de l’ensemble des bénéficiaires, le président de l’Union malienne des aveugles, Moumouni Diarra, a apprécié à sa juste valeur cette aide qui sera, selon lui, d’une importance capitale pour leur association. Il a exprimé par la même circonstance ses reconnaissances à l’endroit de l’épouse du chef de l’Etat qui, de tout temps, a été à leurs côtés. ” A l’Institut national des aveugles du Mali, nous avons des enfants handicapés qui sont dans une situation difficile, cet apport alimentaire de l’Ong Agir nous a fait énormément plaisir car il permettra d’alléger notre tâche par rapport à la prise en charge et l’entretien des enfants qui sont au sein de l’Institut. Nous en sommes très heureux et nous saisissons l’occasion pour remercier Mme la présidente, qui, de tout temps, a fait parler son cœur à l’endroit des couches vulnérables en général et de l’Union malienne des aveugles en particulier” a soutenu le président de l’Umav.

Il faut préciser que toutes les organisations bénéficiaires ont eu au moins 5 sacs de riz, 5 sacs de lait, 5 sacs de sucre et deux bidons d”huile. Quant au service social des armées, il a été le plus doté avec 20 sacs de riz, 10 sacs de lait, 5 sacs de sucre et 5 bidons d’huile.