Bulletin

Mali : Activités génératrices de revenus à Nara : Financées par le PGRNCC pour plus de 500 millions de F CFA

Source : Maliactu

L’objectif général recherché par le Projet de Gestion des Ressources Naturelles et Changements Climatiques (PGRNCC) est l’adoption des pratiques de gestion durable des terres et de l’eau par les populations cibles. Sa composante 3 s’appuie sur la diversification des moyens d’existence locaux (financement des activités génératrices de revenus ”AGR” et la formation des bénéficiaires en gestion). Quatre communes en ont bénéficiées à Nana.

Mali

La mise en œuvre des activités de cette composante a permis le changement de comportement des populations cibles à Nara. En ce sens, ”Plus de 150 producteurs de charbon ont abandonné leur travail. Grâce au projet, ils pratiquent maintenant de l’embouche ovine.”, indique Mamadou GABA, comme un impact visible du projet.

Il est spécialiste en sauvegarde environnementale et employé de l’ONG (Mission Sahel). Cette ONG a été choisie pour la mise en œuvre des activités de la composante 3 du PGRNCC à Nara. Et, l’Agence pour l’Environnement et le Développement Durable (AEDD) est la structure coordinatrice principale du projet.

Sur les sept communes cibles du projet à Nara, quatre communes ont bénéficié du financement de leurs projets, voici leur répartition : Dans la commune de Ouagadou, 46 micros projets ont été choisis ; 32 dans la commune de Koronga, 26 dans la commune de Dily et enfin 29 dans la commune de Guiré. Somme toute, 133 micros projets ont été financés par le PGRNCC à Nara.

Le montant total du projet s’élève à 529.921.405 F CFA. Pour les groupements, le montant plafond pour le financement d’un micro projet est de 10 millions de Franc CFA et pour les individus, le portefeuille disponible ne dépasse pas 3 millions de Franc CFA.

Pour bénéficier du financement, chaque micro projet passe par le comité d’approbation du projet (CAP). Le CAP est composé, en plus de l’équipe de la mise en œuvre des activités, des autorités administratives, politiques et traditionnelles de la localité.

Les différents micros projets financés : l’embouche, l’artisanat, l’aviculture, la pisciculture, le maraîchage, la production de henné, la production de plants, le fauchage d’herbes et la transformation de produits agricoles.

Modibo KEÏTA, âgé de 42 ans environ, marié et père de six enfants ; un bénéficiaire au village de Dembassala dans la commune de Ouagadou nous témoigne de sa satisfaction ”Avant je gagnais ma vie en faisant des petits boulots dans le village. Parfois, je pouvais faire des mois sans gagner de l’argent. Et je n’avais qu’une seule idée en tête : partir à l’aventure. Le PGRNCC m’a offert 35 béliers et je suis à ma quatrième vente. Aujourd’hui, j’arrive à subvenir aux besoins de ma famille sans difficulté”.

Pour ce faire, depuis le 19 octobre, une caravane de presse sillonne les différentes zones cibles du Projet de Gestion des Ressources Naturelles et Changements Climatiques. L’objectif est de s’imprégner des activités réalisées par le projet. Dans chaque cercle, la caravane rend visite aux autorités politiques, administratives et traditionnelles. Et, aussi les bénéficiaires du projet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :