Bulletin

Semaine de l’intégration africaine : Les communautés africaines du Mali se réjouissent de l’hospitalité du peuple malien

Le palais de la culture Amadou Hampaté BAH a servi de cadre vendredi 13 octobre 2017 pour le lancement de la semaine de l’intégration africaine. La cérémonie était placée sous le haut parrainage du Dr Abdramane Sylla, ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine.

Abdramane_SYLLA1_628732909-600x390

C’était en présence du président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), Habib Sylla et des représentants des communautés africaines du Mali.

Dans le but d’informer et de sensibiliser la population sur l’importance de l’intégration africaine, le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, en partenariat avec la jeunesse de l’Union Africaine et les communautés africaines vivantes au Mali, a organisé la semaine de l’intégration africaine.

La cérémonie du lancement de cette édition à été marquée par une caravane de l’intégration parti du stade Modibo Keita en passant par la Tour de l’Afrique pour se terminer au palais de la culture Amadou Hampaté Bah. La présidente de la Fédération des communautés africaines du Mali, Mme Camara Aichata Camara a présenté son organisation qui existe depuis une quinzaine d’années. Elle regroupe les ressortissants de vingt-deux pays africains vivant au Mali, à l’exception des ressortissants du Maghreb. Au nom des communautés africaines du Mali, elle a salué et remercié le peuple malien pour son hospitalité légendaire.

Pour le ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdramane Sylla, cette nouvelle édition de caravane de l’intégration africaine a pour but de donner un nouveau souffle à l’intégration africaine d’où la forte mobilisation de la jeunesse malienne, notamment de l’association malienne de la jeunesse de l’Union africaine. Toute chose que le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine a beaucoup appréciée. C’est pourquoi, il a estimé que la jeunesse malienne, de tous les régimes qui se sont succédé, a toujours fait preuve de panafricanisme.

Face à la crise migratoire qui a fait beaucoup de victimes parmi la jeunesse africaine, Abdramane Sylla a profité a rappelé aux candidats à l’émigration clandestine que rester en Afrique et entreprendre permet de mieux contribuer au développement local. Au nom du gouvernement malien, il a réaffirmé l’attachement de notre pays à l’intégration africaine conformément à la constitution du 25 février 1992. Pour la présente édition une conférence débat à été organisée sur les thèmes : « Exploiter le dividende démographique par l’investissement dans la jeunesse et la problématique de la monnaie unique dans l’espace CEDEAO. » Une conférence animée par l’économiste, le Dr Modibo Macalou, qui a rappelé que la création d’une monnaie unique de la CEDEAO et par extension de l’UA pourrait contribuer à la stabilité et au développement des Etats membres.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :