Bulletin

Kidal : LES ENFANTS REPRENNENT LE CHEMIN DE L’ÉCOLE

Une vingtaine d’écoles encadrant plus de 1600 élèves ont officiellement rouvert leurs portes.

Les élèves ont repris le chemin des classes dans la capitale de l’Adrar de Iforas et d’autres localités de la Région de Kidal depuis le 12 octobre dernier. A l’occasion du lancement de l’année scolaire, la 8è Région administrative a connu une effervescence particulière avec la présence du ministre de l’Education nationale, Mohamed Ag Erlaf, accompagné du gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ichrach, installé depuis le 15 septembre dernier dans sa circonscription administrative. La cérémonie a réuni, outre les responsables administratifs et politiques, le chef de bureau régional de la Mission des Nations unies, Christophe Sivillon, les chefs de fractions, les chefs coutumiers et les représentants de la société civile.

école-anefif-photo-Tandina-600x443

La réouverture des classes est un signal fort dans le processus de paix et de réconciliation et surtout dans le retour progressif de l’administration à Kidal. Le gouvernement a fourni de gros efforts depuis août dernier pour installer le gouverneur. Il faut rappeler que les écoles dans cette Région septentrionale étaient fermées depuis 2012, privant ainsi des milliers d’enfants de leur droit fondamental à l’éducation.

Plus d’une vingtaine d’écoles. L’éducation intègre les priorités du gouvernement et des groupes armés qui ont pignon sur rue dans la région. Les actions des deux parties ont convergé vers la réouverture des classes. Sur la soixantaine d’écoles, tous cycles confondus, que compte Kidal, plus d’une vingtaine ont rouvert leurs portes. Avant la crise, les effectifs des élèves de la Région étaient estimés à près de 6000. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 2 280 élèves recensés sur lesquels 1 697 ont repris le chemin de l’école.
Et c’est le Complexe scolaire Baye Ag Mahaha qui a abrité la cérémonie d’ouverture officielle des classes à Kidal. Pour le directeur de l’Académie de Kidal, Ibrahim Ag Mohamed, cette rentrée constitue l’aboutissement de plusieurs mois de travail d’arrache-pied pour reconstituer les dossiers scolaires et académiques détruits pendant la crise et surtout d’évaluer la situation matérielle et sécuritaire de la ville de Kidal. «Cette reprise est un espoir pour les enfants de se mettre à l’abri des tumultes de la rue, de la violence et d’emprunter le chemin de l’avenir, donc de l’école», a-t-il indiqué.

Christophe Sivillon a expliqué que «la présence du gouverneur à Kidal et la prochaine mise en place des Autorités intérimaires démontrent la volonté des parties signataires de l’Accord d’aller de l’avant dans la mise en œuvre». Le chef du bureau local de la mission onusienne, El Hadji Ibrahima Boly Diène a fait chorus en rappelant les récentes avancées dans les discussions entre la Plateforme et la CMA pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

Il faut noter que la MINUSMA s’est engagée à financer deux grands projets de réhabilitation et d’équipement de 56 salles de classe, 16 latrines, 8 directions dans les cercles de Kidal et Tessalit pour plus de 240 millions de Fcfa.

Le système de tutorat. Mohamed Ag Erlaf a visité certaines classes de Kidal et Tessalit et s’est réjoui des dispositions prises par les autorités régionales pour une bonne reprise des classes. Natif de Kidal, le ministre rappellera l’importance particulière de cette rentrée pour la Région et surtout dans le processus de retour de la paix.
«Plusieurs milliers d’enfants ont attendu impatiemment ce jour. Aujourd’hui c’est fait, les enfants de Kidal comme partout, à travers le pays, renouent avec l’école. Cette reprise concerne pour le moment certaines villes de la Région mais à terme toutes les salles de classe seront réhabilitées et occupées par les enfants avec le retour progressif des familles déplacées ou réfugiées au delà des frontières du pays. La reprise se fera progressivement pour les autres écoles suivant l’évolution de la situation sécuritaire, a précisé le ministre.

Ouvrant solennellement les classes, Mohamed Ag Erlaf a transmis à la population le message de paix du président de la République. «La place des enfants est à l’école, non sur les champs de bataille, ni dans la rue» a-t-il martelé.

Pour le gouverneur, il s’agit d’une avancée. C’était un défi à relever surtout après près de 5 ans de fermeture. «Les besoins à couvrir dans le secteur de l’éducation dans la Région sont nombreux. Il y a des travaux de reconstruction et de réparation à faire dans les écoles, du mobilier à acquérir, du matériel didactique à reconstituer et un programme à adapter aux conséquences de la crise sur les enfants. Aujourd’hui, c’est une vingtaine d’écoles aptes à recevoir les enfants et les enseignants qui ont été ouvertes. Cependant, le processus est progressif et au fur et à mesure que les écoles seront rénovées et que la situation sécuritaire de la zone le permettra, les classes rouvriront», a-t-il assuré.
Pour ce qui concerne la situation sécuritaire de sa région notamment la sécurisation des écoles et des enseignants, le chef de l’exécutif saluera l’engagement constant des groupes armés à accompagner le processus et indiquera que des dispositions particulières seront prises.

A propos des dispositions pratiques pour le logement et la sécurité des enseignants, le gouverneur de la Région a donné des assurances : «Pour les enseignants, nous avons opté pour le tutorat et les logements groupés. Les chefs de fractions et les chefs coutumiers dans chaque zone se sont engagés à assurer leur sécurité. Ce tutorat consiste à loger l’enseignant chez un notable local qui le sécurisera et favorisera son intégration dans la société. Dans les grandes villes comme Kidal, nous avons identifié des grandes maisons pour les loger en groupe en attendant que des logements appropriés soient rénovés ou construits».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :