Bulletin

« IBK : un destin d’exception » dans les Kiosques

L’Hôtel Radisson Blu de Bamako a abrité le 7 Octobre 2017, le lancement officiel du l’écrivain Moussa Cissé, agent du Ministère des Affaires et de la coopération Internationale, détaché au niveau de l’Unesco. C’était sous la présidence du Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme, et des Affaires foncières, Mohamed Aly Bathily, représentant du président de la République, en présence de plusieurs membres du gouvernement, des présidents du Conseil économique, social et culturel (CESC), Boulkassoum Haidara, de la Haute cour de Justice Abrahamane Niang, du secrétaire général de la présidence, Souméylou Boubèye Maiga, des élus de la nation, etc. De plus s’y trouvait l’éditeur du livre, le fondateur, Directeur général des éditions l’Harmattan, Dénis Prien.

ibk_un_destin_447644314

L’ouvrage de 242 pages survole le parcours scolaire, universitaire du président de la République, son combat dans les mouvements associatifs, estudiantins, politiques, ses fonctions au sein de la haute sphère de l’Etat jusqu’à son élection à la magistrature suprême il y a quatre ans. Il touche aussi à la place qu’occupe sa femme dans le parcours politique. Selon l’auteur Moussa Cissé, il s’agit tout simplement d’un modeste livre venant en son temps pour apporter sa contribution dans le débat national.

Il n’y a pas mieux, dit-il a mon avis, vu tout ce qui dit sur IBK, que d’écrire ou faire un film, pour partager ce que j’ai découvert sur lui à travers mes recherches. «C’est pourquoi, j’ai pris ma plume», indique-t-il. «IBK n’est pour rien dans ce livre. Il n’a apporté aucune touche ou ligne dedans. Vous ne verrez dans le livre rien de commanditaire. C’est mon livre», a bien précisé l’auteur.

Avant de remercier tous ceux de près ou de loin, à partir de leur conseil, suggestion, disponibilité, implication, ont aidé à la réalisation du livre. Pour le directeur général des éditions l’Harmattan, Dénis Prien, «on a décidé d’éditer ce livre car il répond aux grandes lignes de l’Harmattan. Je cite entre autres, le droit de peuple à disposer d’eux-mêmes, le droit de l’homme, être au service de la recherche et la transformation sociale».

Pour le Ministère des Affaires et de la coopération Internationale Abdoulaye Diop, c’est un livre très équilibré, une grande source d’information sur le parcours d’IBK et ce qu’il représente pour le Mali. Du point de vue de Soumeylou Boubèye Maiga, c’est la continuité dans le discours chez l’homme pour le Mali. «Quand il cesse de rappeler être fou du Mali, à accepter de renoncer à des choses pour préserver le Mali, pour l’intérêt du Mali», dit-il. Le président du Cesc, Boulkassoum Haidara, de confirmer qu’IBK est un être exceptionnel. «J’ai admiré sa probité, son honnêteté. Il est un constructeur, un bâtisseur», déclare-t-il.

Selon le haut représentant du Président de la République, Mahamadou Diagouraga, «IBK est social et est un homme d’Etat». «Le livre dénote qu’IBK est un homme lucide, d’exemplarité», a indiqué le ministre de cultes et des affaires religieuses. Au nom du président de la République, le Ministre Mohamed Aly Bathily a remercié l’auteur pour avoir pensé à écrire sur lui et l’éditeur pour avoir accepté d’éditer le livre.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :