Bulletin

57è anniversaire de l’Armée de Terre : Devoir de mémoire

L’Armée de Terre a célébré hier, à la place d’armes du Camp Soundiata Keïta de Kati, son 57è anniversaire. C’était en présence du chef d’État-major général des Armées, M’Bemba Moussa Kéïta, du chef d’Etat-major de la 3è Région militaire, le lieutenant-colonel Toumani Koné, du directeur général de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), le colonel Diarran Koné et nombre d’officiers.

colonel-major-abdrahamane-baby-chef-etat-major-armee-terre-kits-scolaire-dons-aide-solidarite-enfant-orphelin

A titre de rappel, 8 jours après la proclamation de la République du Mali, l’acte de création de notre Armée fut signé le 1er octobre 1960. C’est à travers une adresse à la troupe que le capitaine Sékou Traoré, chef d’Etat-major d’alors de l’Armée, notifia cette naissance aux officiers, sous-officiers et militaires du rang.
Pour cette commémoration, les temps forts ont été la montée des couleurs et le dépôt de gerbe de fleurs au Monument des morts.
Dans son allocution, le chef d’État-major de la 3è Région militaire a souligné que la célébration de cette journée est placée dans le cadre, non seulement du devoir de mémoire pour nos illustres disparus mais aussi de la mise en évidence de ce que nous avons fait de l’héritage qui nous a été confié».

Le lieutenant-colonel Toumani Koné a indiqué que 57 ans après sa création, l’Armée de Terre a subi de profondes mutations et que sa restructuration en cours permettra sans doute, d’adapter l’appareil militaire à l’environnement et aux menaces actuelles, car les défis sont énormes et le combat contre le terrorisme nous exige de changer nos appréhensions.

«Depuis la dernière édition de la Journée de l’Armée de Terre (JAT), certaines décisions impactant sur les conditions de vie des militaires et leurs familles ont renforcé le moral dans l’ensemble. Il s’agit entre autres de l’adoption du nouveau statut des militaires, de l’acquisition du taux plein de l’ICL, du relèvement par la mutuelle de la somme accordée aux partants à la retraite entre 1 et 2,5 millions de Fcfa. Il y a aussi de la contribution en kits scolaires attribués aux enfants orphelins des militaires», a déclaré Toumani Koné avant d’ajouter qu’en ce jour de célébration, « nous devons avoir une pensée pieuse pour nos disparus».
Hommage a été rendu aux soldats tombés sur le champ de l’honneur, notamment dans la défense de la patrie.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :