Bulletin

L’Ambassadeur Folmsbee visite le Centre du Mali pour soutenir l’éducation et l’assistance humanitaire

BAMAKO – L’Ambassadeur des États-Unis au Mali Son Excellence Paul Folmsbee a visité la région de Mopti du 22 au 24 août 2017 pour évaluer les activités humanitaires, éducatives et de développement réalisés par le gouvernement américain dans cette région.

IMG_4493_712299547

Sous la menace de violences d’éléments extrémistes, de nombreuses écoles ont été fermées dans les parties Nord et Centre du Mali. En milieu de l’année 2017, il y avait 501 écoles fermées dans ces régions, dont 266 dans la seule zone de Mopti. Au mois de juin 2017, il y avait près de 52.000 personnes déplacées au Mali, et 141.000 réfugiés maliens dans les pays voisins.

Les États-Unis, à travers l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), offrent présentement une assistance de 34,8 millions de dollars aux services de l’éducation dans les régions du Nord et du Centre du Mali, dont Mopti. Cette contribution soutient les activités d’urgence de l’éducation, la formation des enseignants, et les infrastructures scolaires.

« Aucun enfant ne devrait être privé du droit à l’éducation parce que l’éducation est la clé pour la résilience et la prospérité sociales et économiques pour tous les Maliens. Nous allons travailler avec le gouvernement du Mali, les autorités locales, et les communautés afin de rouvrir, pour la prochaine année scolaire, les écoles fermées, » a indiqué l’Ambassadeur.

Les États-Unis sont engagés à pourvoir aux besoins des personnes affectées par les conflits et l’insécurité au Mali. En tout, les États-Unis ont contribué plus de 27,5 millions de dollars en 2017 pour faire face aux besoins urgents en alimentation au Mali, atteignant 410.000 bénéficiaires parmi les populations les plus vulnérables dont des réfugiés de retour, des individus déplacés par des conflits ou des désastres naturels, des enfants de moins de cinq ans, des femmes enceintes et des femmes allaitantes. Près de 6,9 millions de dollars de cette enveloppe a été consacrée à l’achat de 3.430 tonnes de nourriture achetées localement, une assistance en argent liquide et “des aliments thérapeutiques prêts à l’usage”. En tant que premier contributeur du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM), le gouvernement des États-Unis, à travers le Programme d’Assistance Alimentaire (PAA) de l’USAID, permet au PAM et au Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF) de livrer en urgence des suppléments nutritionnels nécessaires, de l’argent liquide, et des provisions à des milliers de Maliens affectés par la crise et l’insécurité alimentaire.

Avec ces initiatives, le peuple américain, en partenariat avec d’autres actionnaires, a aidé à augmenter l’accès à une éducation de qualité, l’accès à l’alimentation, à prévenir et traiter la malnutrition, et surtout booster la reprise des sources de revenus et des marchés au Mali.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :