Bulletin

Mali : Mohamed Keïta : «LA COMPéTITION SE DEROULE DANS UN BON ETAT D’ESPRIT»

«Les matches se déroulent dans un bon état d’esprit. Il y a le fair-play sur la pelouse, mais aussi dans les gradins. J’invite les équipes et les supporters à continuer sur cette voie».

Le président de la commission du football amateur de la ligue de Bamako, Mohamed Keïta est content du bon démarrage du championnat 2017-2018 de la ligue du district et affiche son optimisme pour la suite des événements. «Le championnat de D2 est la compétition phare de la ligue et l’organisation de ce tournoi est une nécessité, voire une obligation.

C’est le championnat de D2 qui permet de désigner le représentant de la ligue pour la montée en première division. Ce n’est pas tout, le championnat de D2 permet de connaître les 6 équipes reléguées et qui seront remplacées par les champions des 6 districts de football de la capitale», expliquera celui que les supporters appellent familièrement Bah Keïta.

Au total, 16 équipes participent au championnat de D2 cette année. Les formations sont reparties en 2 groupes de 8 qui vont s’affronter en aller-retour, soit 14 journées de débats. A l’issue de cette phase, les deux premiers de chaque poule se qualifieront pour le Carré d’As qui se disputera dans une formule de championnat aller simple. L’équipe, qui obtiendra le plus grand nombre de points, sera championne et représentera la ligue du district de Bamako au tournoi de montée en D1.

Les trois derniers de chaque poule seront relégués en division inférieure. Le championnat doit durer 3 mois, puisque la saison se termine au Mali le 30 septembre. Mais ce délai est-il tenable, après le retard pris pour le démarrage de la compétition. Sans hésiter, Bah Keïta répond par l’affirmative. «Compte tenu du temps imparti, nous allons jouer deux journées par semaine.

En plus du stade Mamadou Konaté et du stade Modibo Keïta, nous envisageons d’organiser des matches sur les sites d’entraînement de certains clubs de première Division qui disposent de terrains gazonnés. Il s’agit, notamment du Djoliba, du Stade malien, du Réal et de LC. BA. Nous allons tout faire pour finir la compétition avant le 30 septembre», dira le président de la commission du football amateur de la ligue de Bamako. Cette année, les 16 équipes en lice en championnat seront habillées par la société Sportif city qui va offrir deux jeux de maillot aux différents protagonistes.

La cérémonie de remise des équipements est prévue cette semaine, annonce Bah Keïta, qui précise que chaque journée de championnat coûte environ 400.000 F cfa à la ligue. Ladji M. DIABY

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :