Bulletin

3 mois de prison requis contre un journaliste poursuivi par le fils d’IBK

Le procès en diffamation intenté par Karim Keïta, fils du président malien et député à l’Assemblée nationale, contre le journaliste malien Adama Dramé de l’hebdo Le Sphinx, s’est déroulé mercredi 14 juin à Bamako en l’absence des avocats de la défense, qui ont boycotté l’audience. Le tribunal a requis trois mois de prison avec sursis contre le journaliste.

Les avocats de la défense ont boycotté le procès. « Nous sommes arrivés à prouver au tribunal que la citation directe qui a été faite ne répond pas aux conditions exigées par la loi », explique l’un d’eux, Me Abdourahamane Mamata Touré.

« Si ce n’était pas le fils du président de la République, c’est un député également, il s’agit de biens publics, nous ne voyons pas ce que cette procédure a de particulier au point de mobiliser le président du tribunal et le procureur », ajoute-t-il.

Présent au procès, le journaliste a refusé de s’exprimer à cause de l’absence de ses avocats. Le ministère public a requis contre lui, pour diffamation, trois mois de prison avec sursis.

« Pas de goût d’inachevé »

Le chef de pool des avocats de la partie civile, Me Mamadou Gaoussou Diarra, est satisfait : « C’est un procès qui s’est bien déroulé, malgré l’abandon injustifié par les avocats de la défense », observe-t-il.

« Le but recherché n’était pas de mettre monsieur Dramé en prison, mais que l’opinion publique puisse se faire une conviction et se rendre compte qu’il y a beaucoup de faits diffamatoires à l’égard de M. Karim Keïta. Aucun goût d’inachevé », conclut-il.

Verdict final attendu le 20 juin prochain. A cette date, le tribunal se prononcera également sur la demande de dommages et intérêts de 4 milliards de francs CFA, demande faite par Karim Keïta.

57445013_0

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :