Bulletin

Emmanuel Macron déjà attendu à Berlin et au Mali

Ce lundi, le nouveau Chef des armées devrait rencontrer Angela Merkel pour son premier déplacement à l’étranger avant d’aller au Mali dans la semaine pour saluer les troupes.

Cher ami » (teurer freund). Le journal allemand Der Spiegel souhaite la bienvenue au nouveau président français à Berlin, ce lundi, avec un jeu de mots grinçant. Car ce « cher » signifie aussi « coûteux ». « Emmanuel Macron veut réformer l’Union européenne, et c’est l’Allemagne qui payera », résume l’hebdo.

https://d-12191510081067748937.ampproject.net/1494446565961/frame.html

La Une de Der Spiegel

Il est déjà loin ce 7 mai, lorsque la chancelière Angela Merkel a pris son téléphone pour féliciter le wunderkind, l’enfant prodige pro-européen. Son programme a été épluché depuis. Des élus allemands supputent déjà sur « la mutualisation des dettes au sein de l’Union européenne », surune « assurance chômage commune » et sur le financement d’un « budget propre » pour la zone euro, autant de dépenses en vue. Les Pays-Bas se méfient de sa réforme fiscale. Et la Commission s’interroge sur son Buy European Act, inspiré des mesures protectionnistes du commerce américain, qui « risque de perturber le marché unique », prévient Jyrki Katainen, le vice-président finlandais.

A lire aussi: DIRECT. L’annonce du Premier ministre d’Emmanuel Macron est imminente

L’eurodéputée libérale Sylvie Goulard (MoDem, en France) a défendu son champion. « Il commencera par réformer la France », a-t-elle déclaré au Spiegel, en réclamant la fin des « clichés » réciproques entre les deux pays.

Ce lundi, le Français devra répondre aux angoisses allemandes, et « détailler ses priorités », a prévenu la Chancelière. Il sera surveillé de près par les pays du Sud, réputés anti-austérité. « La solution néolibérale » de Macron devrait aussi se casser les dents sur Berlin, qui ne « lui donnera rien », prédit Yanis Varoufakis, l’ancien ministre grec des Finances.

Au Mali en fin de semaine

C’était une promesse de campagne… Après s’être rendu, hier, au chevet de soldats blessés à l’hôpital Percy de Clamart, Macron devrait aller au contact des troupes françaises déployées à l’étranger. « Ce sera a priori le Mali, en fin de semaine », a indiqué son entourage, hier.

Un millier de soldats français sont actuellement engagés au Sahel.

Un millier de soldats français sont actuellement engagés au Sahel. S’ils ont défait les djihadistes dans le nord du pays, la situation reste précaire. Depuis 2013, dix-neuf Français ont été tués, dont un soldat du 6e régiment du génie d’Angers, début avril, dans l’est du pays.

Dans son discours sur sa politique de défense, Macron avait estimé que les défis restaient « considérables » au Sahel. Il veut « accélérer la montée en puissance des actions de coopération du G5 Sahel »,qui réunit Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :