Bulletin

la FIDH recommande le renforcement de la Minusma

Renforcer les moyens de la Minusma dans les régions du centre du Mali, c’est une des recommandations du dernier rapport de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) rendu public vendredi 12 mai. Si la FIDH s’inquiète des exactions commises par l’armée malienne sous couvert de lutte anti-terroriste mais aussi par les groupes armés, elle réclame aussi un engagement plus fort des autorités dans la lutte contre l’impunité via une accélération des procédures judiciaires qui traitent des crimes commis dans le nord du mali et qui piétinent. Elle met aussi l’accent sur la nécessité de renforcer la présence de la Minusma dans le centre du pays là où les attaques se sont multipliées. Florent Geel, directeur du bureau afrique de la FIDH, répond aux questions de RFI.

La Minusma est la mission de paix la plus dangereuse au monde.

Florent Geel, responsable Afrique à la FIDH

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :