Bulletin

Plus de 5 milliards pour convaincre les grévistes

marche_enseignant_4_537265195.jpg

Elle aura pris plusieurs semaines sur le temps d’apprentissage de nos enfants et même perturbé leur rythme de concentration, la crise scolaire qui a vu le débrayage d’un collectif de 17 syndicats enseignants a connu son épilogue, le 2 mai dernier, dans la soirée. Il a fallu pour le gouvernement une promesse de 5 milliards 620 millions de francs aux enseignants pour les convaincre de reprendre le chemin de l’école.

Si personne ne conteste la légitimité des revendications des enseignants, la mobilisation de ce montant pour un pays en ces temps de crise sécuritaire aiguë, relève d’une prouesse gouvernementale. Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga a accepté le sacrifice, à condition qu’il permette l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants du Mali et une incitation au travail bien fait.

Sur les cinq points de revendication posés par le collectif des enseignants, l’incidence financière de la nouvelle grille salariale, qui était le point principal du blocage, s’élève à 5 milliards 620 millions de francs CFA. Par ce geste, le gouvernement, après la résolution de la crise de la santé, à peine une semaine de la nomination et sa mise en place, prouve tout le bien qu’on pense de lui : la volonté d’apaiser un front social en ébullition, depuis des mois et la pacification du pays.

Par SD

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :