Bulletin

Dissolution de la FEMAFOOT

manifestation-marche-primature-600x338.jpgIls étaient des milliers de manifestants, mécontents de la décision de dissolution du Comité exécutif de la FEMAFOOT par le ministre des Sports, a marché, hier jeudi, de la Bourse du travail à la Cité administrative. A la fin de la marche, les manifestants ont été reçus par le tout nouveau Premier ministre, Abdoulaye Idrissa MAIGA à qui ils ont remis leur déclaration.

Plus d’un millier de personnes ont marché hier sous un soleil de plomb contre la décision de la dissolution du Comité exécutif de la fédération malienne de football (FEMAFOOT). Ils étaient, entre autres, des responsables sportifs, de clubs, de ligues, de supporteurs, d’arbitres, leaders d’opinion à prendre à part à cette manifestation pacifique.
Selon le président de la Commission d’organisation de cette marche populaire, Bissi SANGARE, l’objectif de cette manifestation vise à attirer l’attention des plus hautes autorités sur l’ampleur et les conséquences de la décision du ministre des Sports sur le secteur football de notre pays.

Aussi, a-t-il soutenu, par cette décision impopulaire, mal réfléchie, le football malien est en train de s’étouffer à petit feu. En effet, dira M SANGARE, c’est pour dénoncer cette situation que cette marche a été initiée en vue de défendre l’intérêt du football malien et ceux des acteurs de cette discipline qui mobilise de milliers de Maliens, à travers le pays.

Par ailleurs, a-t-il fait savoir, il s’agit de solliciter l’implication personnelle du Premier ministre à la résolution de cette crise qui est en train d’impacter fortement le sport roi de notre pays.

Ladite manifestation est partie de la Bourse du travail en passant par le Boulevard de l’Indépendance pour rallier la Primature sise à la Cité administrative. Durant ce trajet, les marcheurs scandaient les slogans suivants : « Monsieur le ministre libérez notre football », « Libérez notre football », « Poulo dégage».

De même sur les pancartes et banderoles on pouvait lire : « Nous marchons pour la légalité, levée de la suspension pour notre football, la dépolitisation du football malien, garantir un avenir meilleur à nos jeunes footballeurs», «Installer la FEMAFOOT», entre autres.

A la Primature, le chef de l’exécutif, Abdoulaye Idrissa MAIGA a reçu quelques membres de la commission d’organisation de la marche. Les deux parties se sont entretenues pendant plusieurs minutes sur la crise de football et ses conséquences sur l’avenir des jeunes acteurs dont des joueurs et des arbitres.

Au cours de cet entretien la commission d‘organisation de la manifestation a remis sa déclaration au Premier ministre. Ce dernier, selon des participants à la rencontre, en recevant ledit document, a rassuré que le dossier est entre de bonnes mains.

Selon les mêmes personnes, le PM a déclaré qu’il a déjà échangé avec le président de l’Assemblée nationale sur la situation avant d’affirmer qu’une sage décision sera bientôt prise.

Dans la déclaration remise au Premier ministre dont nous avons reçu copie, les manifestants rappellent que le football malien est frappé de plein fouet par une crise qui ne dit pas son nom, dont l’origine est purement personnelle, mais qui a résulté d’une conséquence généralisée.

Tout en rappelant les conséquences de la sanction de la FIFA contre notre pays, ils ont déploré l’implication du ministre des sports dans la gestion de la crise, qui n’a fait qu’empirer le problème parce que sa décision finale n’a fait que déplacer le problème qu’au lieu de le résoudre.

«Le football est un facteur de cohésion sociale et non le contraire, le Mali a réellement besoin de cette cohésion pour sortir de la pire crise de son histoire. Sans le football, il’y a pas de bonheur, sans le football les jeunes prendront un autre chemin que personne ne souhaite à un enfant innocent», note-on dans le document.

Sollicitant l’implication du Premier ministre, les marcheurs demandent au chef de l’exécutif d’user de son bon sens de rétablir l’ordre dans notre football en se mettant en phase avec la légalité afin que la suspension de notre football puisse être levée le plutôt possible et de permettre aux amoureux du ballon rond de reprendre le chemin des stades.

Par Sikou BAH

Source : Info-Matin

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :