Bulletin

La CMA refuse deux portefeuilles ministériels

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) ne fait pas partie du quatrième gouvernement de l’ère Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Nommé Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga espérait compter des membres de la CMA parmi son gouvernement. Il aurait proposé deux portefeuilles au regroupement de mouvements qui a rejeté la proposition. Pour Ilad Ag Mohamed, porte-parole de la CMA, la méthode utilisée par le gouvernement n’est pas celle qui est prévue dans l’accord de paix issu du processus d’Alger. « Il fallait ouvrir le débat autour de la question et non nous proposer seulement deux portefeuilles », dit-il. « Une chose est certaine, nous n’entrerons dans le gouvernement que lorsque les choses se feront comme le prévoit l’accord », affirme Ilad. Composé de trente-cinq membres, le nouveau gouvernement devra faire face à plusieurs défis, dont l’épineuse question sécuritaire. La CMA se dit néanmoins optimiste sur l’atteinte de ces objectifs fixés à l’équipe.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :