Bulletin

Le président IBK ne dialoguera pas avec les terroristes

Malian new President Ibrahim Boubacar Keita takes the oath of office on Septenber 4, 2013 in Bamako during his inauguration ceremony. Boubacar Keita pledged to unite Mali as he was sworn in to lead the deeply-divided west African nation's emergence from months of political crisis and conflict. Keita, a former prime minister, began his five-year term in the presence of outgoing transitional leader Dioncounda Troare. AFP PHOTO HABIBOU KOUYATE

Selon nos sources, le président IBK ne compte pas négocier avec les terroristes. De ce fait, après avoir félicité le rapport général de la Conférence d’entente nationale, il lui marche dessus, en déclarant : « il n’y aura aucune discussion avec les terroristes. » C’est donc une désillusion, suite à la visite du ministre français des Affaires étrangères, Jean Marc Ayrault. Le diplomate lui a fait savoir que la France menait un combat sans ambigüité contre le terrorisme. Il a même ajouté, que, pour ce faire, il n’ya qu’un moyen, pas deux. Ce qui est très clair ? IBK a-t-il le choix ? Non ! Puisque, sans Barkhane et la MINUSMA, pas de Nord du Mali.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :